03 mars 2005

La Fédération des étudiants de Cégeps du Québec en grève.

ARGUMENTS CONTRE LES COUPURES EN AIDE
FINANCIÈRE AUX ÉTUDES

Situation des étudiants et étudiantes bénéficiant de l'aide financière aux études

À prime à bord, il est pertinent de noter que 70 % de la population étudiante collégiale bénéficiaire des prêts et bourses provient des régions. Donc, ces jeunes qui déjà souffrent de l'accessibilité géographique aux études voient leur endettement alourdi considérablement, ce qui n'est pas un incitatif à poursuivre vers l'enseignement supérieur. Or, il est impératif pour le Québec de développer les régions socio économiquement afin d'assurer leur pérennité. Alors que les régions se vident, qu'est-ce qui est fait pour contrer les effets pervers du choc démographique et de l'exode des jeunes? Bien souvent, il n'existe pas d'institution collégiale ou universitaire dans leur ville d'origine. Ces jeunes auront donc à déménager pour étudier, ce qui engendre des coûts supplémentaires. Afin de développer ces régions qui se vident et de freiner la saignée, il faut des jeunes éduqués, qui puissent développer autre chose qu'une industrie primaire. Des gensavec des formations supérieures seront mieux à même de développer les industries secondaires et tertiaires dans ces régions.

57,3% de l'argent que reçoit un étudiant ou une étudiante sert à payer son logement et sa nourriture, on constate donc que ces bénéficiaires survivent avec de tels moyens. Effectivement, la moyenne des étudiants sur l'aide financière aux études vit sous le seuil de pauvreté.
Étude d'où proviennent les statistiques précédentes : Enquête sur les conditions de vie des étudiants de la formation professionnelle, au secondaire, du collégial et de l'université, 2003.


Extrait de l'Argumentaire de la FECQ, par Julie Bouchard, (Présidente), Jonhatant Plamondon (Vice-président) et Laurent Viau (Coordonateur à la recherche).

Posté par etudiantengreve à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Fédération des étudiants de Cégeps du Québec en grève.

Nouveau commentaire